EVA

 

 

De : Benoît Jacquot
Avec : Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel, Julia Roy, plus
Genre : Drame

Durée : 1h 40min
Nationalités : français, belge

Date de sortie 7 mars 2018

 

 

Un vieil écrivain meurt dans sa baignoire sous le regard impuissant de Bertrand, un jeune écrivain qui venait de procéder à la toilette de son ami. Désemparé, il s’enfuit. En traversant le bureau, il remarque le manuscrit dont lui avait parlé cet homme. Il le vole, le signe de son nom et le soumet à son producteur. Ce dernier décide de monter la pièce, elle connait un succès immédiat. Il attend la suite avec impatience mais chez l’auteur l’inspiration ne vient pas.

Bertrand partage sa vie avec Caroline, une jeune femme amoureuse qui le soutient dans sa recherche. Pour l’aider, elle lui propose de se mettre au vert dans le chalet alpin de ses parents. Arrivé sur place, il découvre une fenêtre fracturée et s’aperçoit que le chalet est occupé par un couple. Il met l’homme à la porte sans ménagement et entre dans la chambre où est installée une superbe femme. Sans préambule, il tente de l’embrasser mais elle lui assène un violent coup sur le crâne qui le laisse inconscient.

La pièce va être jouée à Annecy. Il s’y rend. Au casino, il tombe par hasard sur la femme du chalet. C’est Eva, une superbe femme élégante qui veut bien répondre à ses avances, mais elles sont tarifées ! Il lui rend visite et là débute une série de rencontres interrompues par des disputes violentes. Il voit dans cette relation artificielle un sujet de pièce qu’il va tenter de développer. Il note au mot près leurs dialogues. Bien qu’ils soient d’une platitude évidente, il se persuade de poursuivre en espérant la séduire pour donner plus de corps à l’histoire. Mais Eva n’est pas la femme qu’il croit. Elle lui ment, non pas sur ses activités florissantes qui lui permettent de vivre dans le luxe, mais sur sa vie personnelle. Cette situation va conduire Bertrand vers un désastre où il va tout perdre….

Ce film de Benoît Jacquot est tiré d’un thriller de James Hadley Chase. On assiste à la dérive d’un homme sous l’influence d’une call girl haut de gamme, Eva, interprétée ici par Isabelle Huppert qui met tout son talent au service de son personnage de femme glaciale et indifférente. Gaspard Ulliel incarne un Bertrand sombre, peu disert, mal dans sa peau, dépressif, qui devient obsédé par cette pièce qu’il doit remettre incessamment à son producteur, dont le rôle est tenu par Richard Berry. On doit reconnaître que le récit a perdu de sa puissance par rapport au roman. Il est devenu l’histoire dramatique d’un couple amoureux qu’un double mensonge va précipiter vers une inexorable issue. Un remarquable jeu d’acteurs qui évoluent dans de somptueux décors et de superbes paysages alpestres.

 

Christian de Rouffignac et Léa Berroche rédacteurs au magazine culturel lumières en arts

 

 

 

 

 

Tags:



Copyright - Lumières En Arts,  Votre magazine culturel du web - 2017

%d blogueurs aiment cette page :