Un film de :
 Virgil Vernier(Mercuriales)
Avec :
 Dewi Kunetz
 Hugues Njiba-Mukuna
Sandra Poitoux
Durée : 1h38
Distributeur : Shellac
Au cinéma le 31 octobre 2018

Deux post adolescentes, dix-huit ans à peine, souhaitent donner un peu plus de volume à leur poitrine. Le chirurgien essaie de les en dissuader, mais elles viennent d’atteindre leur majorité : elles peuvent donc décider seules ! Il leur détaille alors l’opération qui permettra de mettre en place les prothèses.

Une adolescente ouvre sa porte à une jeune fille qui vient lui parler de vie spirituelle. Elles sont sur la même longueur d’onde. Toutes deux rejoignent un groupe d’adeptes qui vont faire du porte à porte pour tenter de recruter de nouveaux disciples.

Le quartier est dangereux la nuit mais la police est absente ou impuissante. Une escouade de miliciens s’exerce à une self-défense musclée pour sécuriser le coin.

Une mère est à la recherche de sa fille qui a disparu depuis près d’un an. On retrouve le corps de la jeune fille carbonisé au fond d’un garage. Elle a dû être exécutée par une bande de loubards, celle-là même qui sévit dans le quartier et qui kidnappe des filles pour les violer.

Qu’y a-t-il de commun entre tous ces faits ? Une unité de lieu d’abord. Ils se déroulent dans la ville d’Antibes et ses environs, au bord de la méditerranée et dans la technopole de Sophia Antipolis toute proche. Les nuits et les jours sont souvent sombres, mais le ciel s’illumine parfois d’un soleil aveuglant. Et puis l’ennui qu’éprouvent ces gens, leur solitude qui rassemble ici et là des hommes, des femmes, pour diverses raisons, bonnes ou mauvaises, en quête de relations humaines.

Ce film de Virgil Vernier, avec Dewi Kunetz, Hugues Njiba-Mukuna, Sandra Poitoux, Bruck et Lilith Grasmug, a été sélectionné par le Festival International du Film de San Sebastian (Espagne, 2018) et par le Festival International du film de Locarno (Suisse, 2018)

Christian de Rouffignac, Rédacteur au Magazine «  Lumières en Arts ».

 

 

Fleuron