————————-
HISTOIRE DE CORPS
——————————
Vous pouvez voir jusqu’au 6 Novembre prochain , à l’Institut Giacometti , 5 , rue Victor Schoelcher 75014 Paris , une présentation des œuvres de l’artiste dédiées au corps féminin qui fut pour lui comme pour beaucoup d’autres ,une source d’inspiration inépuisable .
En entrant on voit une représentation de l’artiste dans son atelier de la rue Hippolyte Maindron et peu après la copie d’une porte qu’il réalisa pour le tombeau de la femme d’un ami américain ( Adam et Eve au paradis terrestre ) .
Alberto , né en1901 à Stampa , petit village suisse , est le fils de Giovanni Giacometti peintre post impressionniste .
A Paris en 1922 , à l’Académie de la Grande Chaumière , il suit les cours du sculpteur Antoine Bourdelle .
Adhérent au mouvement surréaliste d’André Breton , il dessine en 1929 la série des femmes plates et en 1935 la fameuse  » femme invisible  » .
En 1949 , il épouse Annette Arm qu’il a connue à Genève où il a passé la période de la guerre . Ce fut son principal modèle .
Il réalisa également d’après mémoire des œuvres inspirées par les prostituées du Sphinx qu’il fréquenta jusqu’à sa fermeture en 1946 .
Pourquoi la plupart de ses œuvres sont longilignes et filiformes ?
Il tente de donner comme raison , la mémoire de la vision d’une amie aperçue la nuit assez loin , boulevard Saint Michel . L’immense environnement noir autour d’elle l’a marqué , et a réduit dans son esprit la taille de cette femme dans l’obscurité du boulevard …
Sa femme Annette très patiente , posait longtemps , finissant dans son esprit par être réduite dans son environnement …
Ne manquer pas de vous arrêter un moment près du boulevard Raspail pour admirer les œuvres d’Alberto Giacometti qui eut de multiples sources d’inspiration et nous a laissé une œuvre au style très personnel et énigmatique …
Avant le 6 Novembre prochain .
H. Lejosne