BURNING

Œuvre du coréen , Lee Chang Dông inspirée de la nouvelle d’Haruki Murakami : Les granges brûlées .

Beau film sur la jeunesse et les questions qu’elle se pose sur le sens de la vie .

En référence au monde mystérieux dans lequel nous vivons , le scénario nous montre la rage qui anime les jeunes actuellement .

Dans une rue grouillante de monde , Jongsu , qui travaille dans une société de distribution , rencontre lors d’une livraison une amie d’enfance : Haemi.

Il voudrait renouer une relation avec elle , mais celle-ci est sur le point de partir en voyage en Afrique. Elle lui demande de s’occuper de son chat pendant son absence .

A son retour , elle lui présente sa nouvelle relation , Ben , un homme mystérieux qui a une belle situation ( appartement luxueux , voiture de sport , etc … ) .

Un jour ce dernier, confie à Jongsu que de temps en temps il brûle la serre en plastique d’un

paysan , comme il y en a beaucoup dans la campagne et qui nuisent à la beauté du paysage …

Le trio avec Haemi qui est à la fois innocente et séductrice est mal assorti .

Combien de temps leur entente fragile va-t-elle durer ?

En salles , le 29 août 2018. Durée : 2h28 .

Interprétation :

Jongsu  : Ah-in Yoo 

Ben  : Steven Yeun 

Haemi  : Jong – Séo Yun

H. Lejosne