Business Art – Espace Nesle, Paris 6ème

Le nombre et la qualité des oeuvres présentées ont fait de cette exposition un événement dans le monde de l’art contemporain .
68 artistes étaient présents .
Grâce à la remarquable organisation de cette présentation nous avons pu admirer leurs oeuvres sans problème malgré la surface relativement limitée de l’Espace Nesle .
On remarque d’emblèe les aquarelles de mode evanescentes de l’artiste taïwanais invité d’honneur : Gary Tu .
Il expose ses oeuvres depuis quelques années à Hong-Kong et Taipei , mais son inspiration il l’a doit aux grands couturiers parisiens Yves saint Laurent et Dior .
Il nous montre des corps féminins drapés de mousseline ou avec des fleurs noires dont les pétales s’ envolent .
La vigueur de son trait semble percer l’espace .
Il utilise peu de couleurs mais ses lignes fugitives vont à l »essentiel . Ses créations complexes et son jeu d’ombre et de lumière nous font rêver . Il nous emmène dans un monde dont on ne connaît pas l’issue …
Exceptionnel ! …
Parmi les lauréats ,  citons en peinture et techniques mixtes l’artiste polonaise Bozenna dont les oeuvres sont à la fois insolites et espiègles .
Cette universitaire a étudié la peinture depuis sa jeunesse .
Son oeuvre est pleine d’audace , de mystère et de fantaisie , comme en témoignent ses créatures mi homme mi animal . Elle s’ est en partie inspirée de Marc Chagall et Salvador Dali qu’ avait rencontrés .
Elle a reçu de nombreuses récompenses depuis trente ans .
Autre lauréat : Philippe Pelissier peintre de la nature ( parfois de nuit ) .
Son  » Amphore de la nuit  » nous a ébloui .
En sculpture Debellefontaine nous a seduit ainsi que le jury . Cet artiste autodidacte materialise ses rêves en voulant rendre le monde meilleur .
Après avoir utilisé le bois , il présente ici des statues en bronze poli partiellement patiné .
Ses formes longilignes captent la lumière et nous offre une vision du monde pleine de douceur et de sensualité .
En photographie , Hervé Bindefeld dit Hv nous a étonné et séduit par : « Feux rouges  » Ses photos de scènes de rue ont également été remarquées par le jury .

Coup de coeur pour Christian Doulet dont les peintures sur verre font penser à des vitraux . Il donne une nouvelle vie à des meubles anciens en les décorant .
Autre coup de coeur pour le graphisme exceptionnel des oeuvres de Christophe Napias .
La superposition de dessins en partie circulaires et d’une étoile de batonnets de couleur nommée  » Fragments  » attire le regard .

Cette belle exposition nous permet d’admirer l’art contemporain dans toute sa diversité .

H. Lejosne

Site officiel de Business Art



Copyright - Lumières En Arts,  Votre magazine culturel du web - 2017

%d blogueurs aiment cette page :