Film de la première partie de la carrière de FORMAN produit en 1965 en 

Tchécoslovaquie :  » L’amour d’une blonde  » .

Thomas Aidan nous présente le film et la carrière de Milos FORMAN à la place de

Jean Douchet souffrant .

En 1963 , il a produit :  » L’audition  » et   » L’as de pique  » . 

Le 19 décembre , on pourra voir :  » Au feu , les pompiers !   » ( 1967 ) et le 23 janvier , HAIR produit pendant sa carrière au USA en 1979 .

Scénario :  Dans la petite ville de Zruc , les autorités envoient un régiment de réservistes âgés d’une trentaine d’années pour rencontrer les jeunes filles de la ville

car suite à la guerre la région manque cruellement d’hommes .

Celles-ci sont déçues , pensant rencontrer des soldats plus jeunes ayant leur âge .

Andula et ses amies se laissent courtiser sans conviction  .

A la fin de la soirée , elle rencontre le jeune pianiste qui finit par la séduire . 

Il l’invite même à venir le retrouver à Prague chez ses parents .

Quelques jours plus tard , elle se rend dans la capitale pour le retrouver …

Elle est accueillie très froidement par ses parents qui ne voient en elle qu’ une

des conquêtes de leur fils .

Quand il rentre plus tard , il ne peut pas expliquer la situation et le logement étant petit , ils exigent qu’il dorme avec eux !   

Andula déçue , retourne à Zruc  .

Ce film dépeint une série de rendez-vous manqués .

FORMAN montre son génie par la remarquable précision dans la description des scènes parfois comiques et pleines d’humour de ce film .

Nous avons passé une excellente soirée .

                                       Pour Lumières en Arts  :  H. Lejosne