Conférence de presse Woody Harrelson – Le Château de verre

Un film de :
Destin Daniel Cretton (States of Grace)
Avec :
Brie Larson (Free Fire – Room)
Woody Harrelson (Insaisissables 2 – Hunger Games – L’embrasement)
Naomi Watts (Divergente 3)
Durée : 2h08
Distributeur : Metropolitan Film Export
Au cinéma le 27 septembre 2017

Cette année le Festival du Cinéma Américain de Deauville rend hommage à Woody Harrelson (comédien, réalisateur et producteur) qui présentait le film « Le Château de Verre ».

Synopsis : Jeannette, chroniqueuse très mondaine, vit à  New-York. Heureuse elle a tout pour Réussir. Élevée par un père  loufoque, inventeur, il  promet à  ses enfants de construire un château de verre hanté par ses propres démons. Le père est un personnage un peu marginal  et la mère est plutôt artiste et irresponsable.

Depuis son plus jeune âge elle a dû prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à la famille de rester unie. Elle parcours le pays, suivie par les créanciers. Refusant de scolariser ses enfants, les Valls préfèrent une vie de poésie et de rêve

Conférence de presse avec Woody Harrelson

On connaît bien ses films grand public comme The Messenger, Hunger Games et son rôle  du  colonel dans La Planète des singes suprématie.

Aujourd’hui il revient avec un film indépendant « Le Château de Verre », un magnifique projet pour un acteur qui essaie de rester libre dans ses choix… « Mon agent tenait absolument à  ce projet  et  m’a incité à lire le livre, qui est devenu un scénario. » L’acteur a trouvé l’histoire magnifique et son personnage intéressant « il aime les enfants même si ce n’est pas toujours un père  modèle  qui refuse le   moule de la société, il choisit de leur donner une éducation à sa manière »

Woody Harrelson s’est ensuite livré sur les conditions du tournage et notamment la présence d’enfants « ça a été vraiment superbe ! Le réalisateur nous a beaucoup encouragés à faire des activités avec eux. Ce n’était pas une corvée mais c’était plutôt sympathique. Ces enfants sont bourrés de talent. Au fur et à mesure on a appris à se connaître et on est devenu une sorte de famille avec un père un peu marginal. On a commencé le tournage et ça s’est très bien passé, d’une manière naturelle et très fluide. »

Le distributeur français du film a lui aussi été ému et touché et c’est à ce moment que tout a commencé. « L’histoire du « Château de verre» peut émouvoir n’importe qui. »

L’acteur ressent « une connexion avec les spectateurs touchés par certains aspects du scénario » et de conclure que  » Le château de verre » est  un rêve qui ne deviendra jamais réalité ».

Léa Berroche et Carine Gosserez-Koffy Rédactrices au magazine culturel lumières en arts www.lumièresenarts.fr

Fleuron



Copyright - Lumières En Arts,  Votre magazine culturel du web - 2017

%d blogueurs aiment cette page :