Aux origines des trucages : Segundo de Chomon, en collaboration avec le Museo Nazionale del Cinema (Turin) 

Fondation Seydoux

Exposition : Segundo de Chomon

Du 21 novembre 2017 au 10 mars 2018

 

 

 

Créateur d’effets spéciaux , coloriste et metteur en scène , cet espagnol est un personnage fascinant du cinéma muet au début du vingtième siècle .
Après des débuts à Barcelone , Segundo de Chomon travaille en France chez Pathé à partir de 1906 .Il remplace Gaston Velleet son opérateur partis à la Cinés ( maison concurrente italienne ) .
Sa spécialité : les scènes à trucs et les féeries .
Jeudi 30 novembre , au 73 Avenue des Gobelins à 14heures , Nora Oiziz de la Fondation Seydoux nous présente Chloé Low de l’ école des chartes qui va nous montrer les talents de ce personnage mythique .
Les films sont bien sûr muets et accompagnés au piano par Thomas Lavoine .
Le premier film visionné sera :  » Les roses magiques  » .

Pathé installé à Joinville , participe au début du coloriage des des films ; au pinceau et au pochoir dans un atelier à Vincennes où vont travailler près de 400 femmes .

Segundo de Chomon réalise à Barcelone ses premiers films dans lesquels il utilise les effets spéciaux , l’imaginaire mêlé de fantastique avec des scènes diaboliques , des danses et acrobaties …
Il fait référence à l’Asie , au Moyen Orient et au Moyen Age .
Sont prétextes à créer des films , les fleurs , les cocottes en papier et les diabolos .
Sa femme apparaît dans de nombreuses scènes .
« Les flammes diaboliques « .
Le diable évolue sur fond noir au milieu d’étoiles et de créatures féminines aux couleurs chatoyantes .
Il a vendu le film à des forains quand il a été engagé par Pathé en 1906 .

Il est à l’origine du procédé  » image par image et ombres  » grâce à l’installation de prises de vue avec système lumineux amovible . Cet ancêtre du banc titre mis au point par Chomon permet les prises de vue image par image .

En 1907 , il crée le film fantastique  » Le pied de mouton « .
En 1908 , les œufs de Pâques et excursion dans la lune .
En 1909 , voyage sur Jupiter .

A seize heures est présenté un  » best off  » des productions de Pathé à cette époque .
En fait partie  » L’écrin du Radjad  » de Chomon (1908) .

Les théâtres de prises de vue de Pathé étaient installés à Vincennes et à Montreuil .

Vous aurez plaisir à voir cette exposition où plus de 300 photographies montrent que Segundo de Chomon fut l’un des principaux faiseurs de trucages et de films merveilleux . Il nous enchante par ses trouvailles .
Un quiz pour les enfants accompagne chacune des expositions .

 

H.Lejosne rédacteur au magazine Lumières en Arts

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

73, avenue des Gobelins 75013 Paris

Téléphone : 33 1 83 79 18 96

E-mail: contact@ fondationpathe.com

www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com

mardi 21 novembre 2017 au samedi 10 mars 2018,
du mardi au jeudi de 13h à 19h, le vendredi de 14h à 20h, le samedi de 11h30 à 19h.
Tarif : à partir de 3 €.