Dans cette comédie écrite et mise en scène par Mathilde Aurier, on redécouvre Salvador Dali, ce fou génial avec ses excès et ses formules, mais aussi sa poésie.

Il lui fallait une belle muse comme Gala pour donner toute son ampleur à sa création. Cette pièce raconte leur tumultueuse rencontre .Elle nous plonge dans la folie de la peinture de Dali, de son amour et de sa philosophie, non sans humour.

Cette superbe pièce nous a enchantée. Les comédiens, Lola Blanchard, Baptiste Carion-Weiss, Théo Delezenne et Eva Ramos sont tous remarquables.

Léa Berroche rédactrice au magazine Lumières en Arts

Au théâtre de la Contrescarpe jusqu’au 11 décembre, 5, rue de Blainville75005 Paris www.theatredelacontrescarpe.fr . Réservation : 01 42 01 81 88