Un film de :
Catalina Mesa (titre – titre)
Avec :
Genre: (Documentaire)
Nationalité:  Français, Colombien

Durée : 1h17
Distributeur :  Arizona Distribution
Au cinéma le 20 juin 2018

 

Elle quitte son pays à l’âge de 17 ans à l’époque des cartels mafieux.

La vie n’était pas sûre, mais Jerico , petite ville de 8000 habitants , un peu à l’écart dans un cirque de montagnes de la cordillère des Andes était un peu préservée .

La productrice, a étudié le cinéma aux USA et fonde en 2008 à Paris la société de production Miravus .

Ayant toujours rêvé de revenir dans son pays, la Colombie, elle tourne en 2016 Jerico  son premier film.

C’est une réussite, et obtient des récompenses dans de nombreux festivals .

Le scénario nous dépeint la vie dans cette ville à travers le témoignage de huit femmes.

Elles ont toutes un parcours différent.

L’une n’a pas pu épouser son amour de jeunesse parce que ses parents la trouvaient trop

 » Brune « . Lui devient prêtre et elle, se console a Jerico .

Une autre est institutrice.

Une troisième a eu un fils enlevé par la mafia et est inconsolable car on ne le retrouve pas.

Une autre en ayant les moyens a passé sa vie à voyager.

Il y a également une institutrice et une infirmière.

La plus âgée ( 102 ans) prépare son départ dans l’au-delà en passant ses nuits dans La Chapelle .

La religion, joue d’ailleurs un rôle primordial, même, si elles n’ont pas toutes une collection de rosaires.

La sainte colombienne, Mère Laura est née dans la ville de Jerico et ses habitants en sont très fiers …

C’est une belle réalisation enrichie par de la musique et des chants traditionnels colombiens

La pianiste la plus renommée de Colombie Teresita Gomez a su par une musique adaptée refléter l’identité de chaque femme.

C’est une peinture de la société colombienne et de son habitat très coloré.

Réalisation poétique, parfois comique, parfois grave, mais où l’espoir demeure toujours avec le souci de la transmission, comme le montre la fête des cerfs-volants.

Ce film attachant, plein de finesse est une belle réussite cinématographique.

Les habitantes de Jerico vous feront passer un bon moment.

H.Lejosne

Fleuron