Ce film le Daim découvert au festival de Cannes et en projection à Paris est une réalisation rare d’un
scénario unique et recherché.
Le blouson , un accessoire contemporain et utile au quotidien fait parler de lui dans ce film.
George un homme assez solitaire, décide de s’acheter un nouveau blouson. Il opte pour un blouson
100% daim vu en ligne et part dans dans une ville de la région pour la récupérer. La marchandise lui
plaît alors il débourse plus de 7000€ pour l’avoir, et reçoit en supplément un cadeau, une caméra toute
neuve. George fier d’avoir un nouveau blouson commence à se filmer. Pendant le trajet retour il s’arrête
à un motel pour séjourner quelques temps. A court de moyens financiers, George contacte sa femme qui

ne veut rien comprendre, et elle fait bloquer leur compte en banque. George ne sait plus comment régler
ses factures, alors il donne ses objets de valeur comme garantie.
Idée de se détendre, il va dans le bar du coin où il rencontre une jeune dame passionnée de cinéma.
George lui fait croire qu’il est présent dans la ville pour un tournage de film avec son équipe. La jeune
dame assez émerveillée, lui vante ses talents de monteuse amatrice. A partir de ce moment ,suivent de
nombreux échanges entre- eux .
George qui passe son temps à filmer son blouson adoré en daim décide de réaliser un scénario assez
violent après avoir eu un projet dont l’idée est d’être le seul à porter un tel blouson au monde. Il fait
plusieurs prises de son blouson, et par la suite George va chercher des figurants pour des prises
proches du réel. Son obsession est de retirer tous les blousons de la région. Cette obsession va le
conduire à poser des actes assez violents envers les figurants jusqu’à la mort, toujours avec sa caméra
à la main. Toutes ses prises de scènes banales ou violentes vont ensuite être montées par la jeune
dame monteuse amatrice, qui croit en son projet et souhaite produire ce scénario. George se met dans
la peau d’un vrai réalisateur et devient de plus en plus exigeant dans le tournage.
Ce film le daim est un scénario dans le scénario ! Le réalisateur nous livre avec finesse une histoire
assez complexe mais passionnante. Jean Dujardin dans le rôle de George joue à la perfection ce rôle
assez imposant et solitaire. Sa carrure imposante et son charme ne sauraient nous laisser indifférent.
Quelques notes d’humour entre deux scènes équilibrent le scénario aussi violent que dramatique. Le

daim dans toute sa splendeur ! Un film de réflexion sur la capacité de se surpasser. Le blouson en daim
mis en scène comme un personnage à part entière du film est une idée géniale de cette réalisation.

Carine K-G