Le Musée du Luxembourg pour présente Le Tintoret, naissance d’un génie. Du 7 mars au 1er juillet 2018 sis au 19 rue de Vaugirard Paris 75006.

Jacopo Robusti , peintre vénitien du XVI éme siècle a toujours été appelé le Tintoretto , petit teinturier, petit par la taille et fils de teinturier.

Tout jeune il se familiarise avec les couleurs et réalise avec les teintures de son père de remarquables graphitis .

Il a l’ambition de réussir dans le métier de peintre .

Il se forme auprès de Bonifacio de Pitati et dès l’âge de vingt ans , en 1538 , il a déjà son propre atelier .

Avec détermination , il il se fait connaître à Venise où la concurrence est très grande .

Avec une imagination débordante , il joue sur le spectaculaire pour pénétrer dans les riches demeures , les églises et même le palais des Doges.

Les artistes qu’il admire le plus sont : Titien et Michel -Ange .

Il cherche à obtenir la renommée à tout prix et commencera à l’obtenir vers 1550 .

Certains de gâcher la composition de ses tableaux par la rapidité du pinceau .

On pouvait penser à un défaut de jeunesse et à une fougue mal maîtrisée.

Éloignées des règles académiques ses œuvres de jeunesse sont pleines d’une originalité étonnante. Son extravagance dérange la tradition esthétique vénitienne et le fait de peindre hors des sentiers battus le fera souvent dénigrer ( touche rapide , raccourcis marqués, etc . )

L’éloge de son style n’arrivera que beaucoup plus tard , au siècle suivant .

Pour montrer son génie , l’exposition comprend sept salles .

D’abord : prendre son envol , avec son autoportrait, Jesus parmi les docteurs , etc .

Salle 2 : Orner les salons , avec par ex. Jupiter et Simele .

Salle 3 : Capter le regard . Avec des portraits d’hommes comme Nicolo Doria , par ex .

Salle 4 : Partager l’atelier avec la Vierge et l’Enfant …

Salle 5 : Mettre en scène, avec par ex. Le miracle de l’esclave …délivré par St Marc ( 1548 )

Salle 6 : Observer la sculpture…avec une tête de Laocoon , un buste antique …

Salle 7 : Dénuder la femme avec  » le pêché originel  » et le tableau le plus remarquable de l’exposition : La princesse , Saint George et Saint Louis peint en 1551 .

Plus d’une trentaine de musées de toute l’Europe et même des USA ont prêté leurs œuvres pour que le musée du Luxembourg , rue Vaugirard à Paris puisse vous montrer le génie de celui qu’on a appelé LE. TINTORET  .

H.Lejosne rédacteur au magazine Lumières