Les grands esprits

Un film de :
De:
Olivier Ayache-Vidal
 (La Collection écrire pour… Le Jeu des 7 Familles)
Avec :
Denis Podalydès (Chocolat-La journée de la jupe-Comme un avion )
Abdoulaye Diallo

Léa Drucker (La Chambre Bleue-Des nouvelles de la planète mars)
Zineb Triki (De toutes mes forces)
Durée : 1h46
Distributeur :  Bac Films
Au cinéma le 13 septembre  2017

Francois Foucault, la quarantaine, est  un grand professeur de lettres au  lycée Henry  IV à Paris. Lors d’une soirée dédicacée  aux éditions  Gallimard   il rencontre une jeune femme à qui il lui fait part de ses interrogations quant à l’enseignement dans les zones  défavorisées. Très attentive à  ses propos, celle-ci va le convier au Ministère qui lui proposera une mutation dans un lycée de Stains.

Convaincu de ses qualités pédagogiques il va tout mettre en œuvre afin que ses élèves de quatrième puissent suivre le cursus classique de l’enseignement.

Un film d’une grande sensibilité sur le  thème de l’intégration scolaire. Un professeur très attachant. Il s’intéresse beaucoup aux élèves à travers  un bon contact

 Léa Berroche Rédactrice au Magazine culturel Lumières en Arts

Olivier Ayach-Vidal nous montre qu’une bonne pédagogie peut faire des miracles dans l’enseignement, même, avec des élèves provenant d’un milieu défavorisé.

François Foucault est professeur de lettres dans le prestigieux lycée Henri IV à Paris. Plein d’idées préconçues, il pense que l’on pourrait améliorer les résultats dans les zones d’enseignement difficiles. Une de ses connaissances, écrivain à succès, en parle au ministre de la culture qui trouve l’idée intéressante, et le nomme pour un an dans un lycée à Stains avec pour mission de lui rendre compte de ses observations et des solutions qu’il préconise.

Dès qu’il est sur place, il se rend compte rapidement que son modèle de pédagogie traditionnel est inadapté. Il observe ses élèves et cherche comment gagner leur confiance et les intéresser à l’enseignement.

Vous verrez avec intérêt de quelle façon, il essaie de faire face aux difficultés qu’il rencontre. L’interprétation est remarquable et au plus près de la réalité, la plupart des acteurs n’étant pas professionnels. Ce film vous fera peut-être changer votre regard sur la banlieue, c’est ce que souhaitent les producteurs de ce film.

Hervé Lejosne Rédacteur au Magazine culturel Lumières en Arts

Fleuron



Copyright - Lumières En Arts,  Votre magazine culturel du web - 2017

%d blogueurs aiment cette page :