3 cycles exceptionnels en Ciné-Concert
­­­­­
à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

Mélodrames italiens :
­­­­­­­­­
Un cinéma à la croisée des arts

­­­­­­­­Exotiques :
­­­­­­­­­
Une vision de l’Extrême-Orient par les cinéastes du début du XXème siècle
­­­­­­­­
­­­­­­­
­­­

Max Linder
­­­­­­­Drôle de dandy !

Le 1er février 2018 ,la fondation Jérôme Seydoux Pathé nous montre l’importance du cinéma muet italien du début du XX éme siècle .
Celui-ci a révolutionné l’art cinématographique.
Ce cycle de films muets est présenté par Céline Gailleurd ( Université Paris 8eme ) organisatrice et le compositeur et pianiste – improvisateur Jean – Francois Zygel .

Ensuite Gian Lucas Farinelli du musée de Bologne ,( principale cinémathèque de films muets italiens ) , montre comment le film muet italien a fait progresser l’ art cinématographique .
Lydia Borelli , célèbre actrice de théâtre italienne , ayant par exemple joué dans Salome d’ Oscar Wilde en 1909 , accepte de jouer dans un film de cinéma en 1916 .

Sa façon d’ interpréter son rôle fut tout à fait novatrice . Ses postures et ses regards étaient ceux que l’ on pouvait observer dans un tableau de maître peintre.
Cette nouvelle façon d’interpréter ses rôles a révolutionné le cinéma muet italien de cette époque . Malheureusement, la plupart de ses films ont été perdus ou détruits .

D’autres actrices comme Pina Minichelli ,Francesca Bertini ou Febo Mari ont suivi cette nouvelle façon d’ interpréter leur rôle.
La production italienne des années 1910 – 1920 a donc marqué de façon remarquable l’ art cinématographique.
Récemment une équipe de chercheurs passionnés italiens a  rassemblé à Bologne les copies retrouvées dans les capitales européennes et dans le reste du monde comme à Sao Paulo , au Brésil.

Certains films ont dû être restaurés et en 1991 une trentaine de films ont été projetés en 35 ma au musée national du film de Turin .
Monsieur Farinelli nous a raconté les émotions ressenties lors de ses recherches et de la projection des films restaurés.
Ensuite est projeté le film  » Sangue Bleu  » 1914 accompagné au piano par Jean-Francois Zygel . Ce film produit par Célio Film , réalisé par Nino Oxilia , est interprété par Francesca Bertini .
La fondation Jérôme Seydoux -Pathé présente une douzaine de mélodrames italiens muets jusqu’au 17 février , au 73 , Avenue des Gobelins , 75013  Paris.

Hervé Lejosne rédacteur au journal culturel  Lumières en Arts

Tarifs Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
­­­­­
Normal : 6,50 €
­­­­­
Réduit (étudiants, seniors + 65 ans) : 5,00 €
­­­­­
1 billet donne accès à 1 séance de cinéma + espaces d’exposition
­­­­­
Achat des billets sur place ou sur le site de la Fondation
­­­­­

­­­­­
Tarifs Ateliers
­­­­­
Tarif Unique : 8 €
­­­­­
Pack famille : 28€ (4 places, maximum 2 adultes)
­­­­­
Pack famille + : 32€ (5 places, maximum 2 adultes)
­­­­­

­Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

73 avenue des Gobelins, 75013 Paris
­­­­­
www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com