Fisherman’s Friends

Genre: Comédie
Pays: Royaume Uni
Durée:1h52
Réalisateur : Chris Foggin
Acteurs: Daniel Mays, Tuppence Middleton, James Purefoy

Danny et son patrons producteur de musique, viennent en villégiature pour l’enterrement de
vie de garçon d’un copain en Cornouailles. Ils découvrent le fin fond de l’Angleterre, ses pubs
sur les quais face à la mer, les bateaux aux odeurs de poisson. Ils découvrent les chants marins
entonnés à la taverne par les loups de mer marqués par les embruns. Le patron de Danny lui
lance un défi, leur faire signer un contrat. « Ce n’est pas une plaisanterie » lance le boss à
notre homme qui doute. Il lui faudra toute sa force de persuasion et son engagement sincère
pour aboutir. Il pourra compter sur Alwyn, la fille du capitaine, qui ne lui déplait pas. Tout
ceci n’étant qu’une blague, notre pauvre producteur se trouve bien marri. Il croit pourtant en
ces hommes et a un réel engouement pour les vieux chants de marins. C’est le retour à une
certaine vérité dans un monde qui l’a perdue depuis longtemps. Il devra lutter pour peut-être
réussir son coup ou se perdre.
« Lorsque vous les entendez pour la première fois, vous réalisez que beaucoup de ces
chansons vous sont familières. Elles font partie de notre héritage musical commun. Ce sont
des chansons que tout le monde peut rejoindre et chanter. Comme nous le disons dans le film,
c’était le rock’n roll de 1752 ! » Meg léonard, scénariste.
Les chorales ont le vent en poupe, hissez la grand-voile et vogue la galère ! C’est une histoire
d’amitié, de sincérité avec une bluette à la clef. La chanson adoucit les mœurs. Après The
Singing club, femmes de soldats poussant la chansonnette, c’est au tour des mains calleuses
des marins de Cornouailles de se retrouver sur grand écran. Au départ, il existe une histoire
vraie d’une chorale remarquée par un producteur, les Fisherman’s Friends issus de Port Isaac
en Cornouailles. Ils récoltent des fonds en 1995 pour des œuvres caritatives. Ils sont
remarqués et signés par Island Records. Leur album folk traditionnel Port Isaac devient le
premier à rentrer dans le top 10 britannique. Sur cette base, les scénaristes rajoutent une
histoire d’amour, d’amitié et de confiance, en écho aux chants de marins. C’est le monde du
mensonge, de tous les coups permis face à la sincérité et un retour à des valeurs plus vraies.
C’est les habitants de la campagne profonde, souvent considérés comme des ploucs face à
ceux de la ville, plus intellectuels. Le film s’appuie sur ces valeurs pour construire une
comédie qui nous emporte. Chris Foggin construit une mise en scène classique aux
personnages fouillés. C’est une galerie de visages, au premier abord conventionnelle, la fille-
mère, le capitaine de navire, le brave garçon naïf, etc. C’est le producteur salopard prêt à tout
pour ne pas avoir tort. Très vite, les masques tombent et nous découvrons des personnalités
plus complexes. La vérité et la loyauté deviennent les deux axes principaux face aux
mensonges. C’est cette industrie du disque sans âme, formatée, qui plie face à la sincérité de
chants venus du fond des temps. C’est une belle leçon de vie à ne pas manquer à l’heure des

doutes.

C’est mon coup de cœur de la semaine, une petite brise marine qui fait du bien.

Patrick Van Langhenhoven

Fiche technique
Titre original : Fisherman’s Friends
Réalisation : Chris Foggin
Scénario : Piers Ashworth, Meg Leonard et Nick Moorcroft
Photographie : Simon Tindall
Montage : Johnny Daukes
Décors : Zoe Payne
Costumes : Rebecca Hale
Producteur : Meg Leonard, Nick Moorcroft et James Spring
Producteur associé : Shereen Ali, Tom Harberd, Emily Precious, Elliot Ross et Fenella
Ross
Producteur délégué : Ian Brown, Zoe Davis, Jay Firestone, Philip Greader, Matthew
Helderman, Phil Hunt, Tracey McCarrick, Peter Nichols, Adrian Politowski, Compton Ross,
Beata Saboova, James Scott, John Stevens, James Swarbrick, Barnaby Thompson et Will
Young
Coproducteur : Johnny Daukes
Producteur exécutif : Mike O’Regan
Société de production : Fred Films
Société de distribution : Alba Films
Pays d’origine : Royaume-Uni
Langue originale : anglais
Format : couleur
Genre : Comédie dramatique
Durée : 112 minutes
Dates de sortie : 7 juillet 2021 (en salles)
Distribution
James Purefoy : Jim
Daniel Mays : Danny
Tuppence Middleton : Alwyn
David Hayman : Jago
Maggie Steed : Maggie
Sam Swainbury : Rowan
Dave Johns : Leadville
Noel Clarke : Troy
Christian Brassington : Henry
Vahid Gold : Driss