Playlist

Genre: Comédie

Pays: France

Durée: 1h25

Réalisateur : Nine Antico

Acteurs: Sara Forestier, Laetitia Dosch, Pierre Lottin

Sophie bosse dans un café, serveuse en attendant que la vie lui offre mieux. Elle s’offre un plan cul avec le cuisinier en espérant que la vie lui offre mieux. Le mieux c’est un boulot en CDI dans une maison d’édition de BD et la publication de ses planches. Le mieux c’est un mot d’amour et une histoire qui ne s’étale pas entre les chiottes et le vide. Le mieux c’est peut-être un matelas et un vendeur qui prend le temps de construire une histoire d’amour qui ne finira pas mal, contrairement à la chanson. En attendant, notre Sophie sort peut-être d’une de ses cases pour vivre la vie comme elle vient, pour le meilleur et pour le pire. Elle n’est jamais moralisatrice, même si elle cherche le sens de l’amour, le petit bonheur au bord de la route. Elle parcourt cette histoire comme un alizé, pleine de fraicheur, se relevant malgré les mauvais coups du sort. Elle peut compter sur sa meilleure copine et des visages, des corps, des âmes de passage pour avancer et peut-être finir par toucher au but, vivre la vie comme elle veut.

 

Nine Antico a sans doute pris son temps pour son premier long métrage aux allures de la Nouvelle Vague, en noir et blanc avec une voix off existentielle du chanteur Bertrand Belin qui confirme ici son immense talent et sa capacité à épouser plusieurs genres. Elle entraine le spectateur dans une ritournelle de situations, en apparence légères, mais pleines de profondeur par leur message. Elle nous conte l’existence d’une jeune fille d’aujourd’hui qui voudrait bien vivre sa vie et non celle que l’époque lui impose. Le langage est parfois cru mais jamais grossier et sert le propos général sans jamais le plomber. Sara Forestier trouve un rôle à sa mesure, celui d’une femme fragile en apparence, forte de l’intérieur. Sophie semble subir le temps qui passe, essayant de placer ses dessins, d’évoluer vers un avenir qui lui appartiendrait. Cette fragilité cache en vérité une âme forte, forgée aux aléas de l’existence, qui jamais ne tombe ni ne se laisse déboulonner. C’est un beau personnage qui doit beaucoup à l’actrice et son interprétation. La réalisatrice nous offre un premier coup d’essai admirable, entre la Nouvelle Vague, Truffaut, Pialat, et la bande dessinée. Playlist en possède l’énergie novatrice, le ton décomplexé, libre plus que trash. C’est une playlist sortant des sentiers battus, une playlist de situations, un road movie urbain. Il transforme notre héroïne, chaque passage devient une initiation à la femme qu’elle deviendra en bout d’asphalte. C’est un beau regard, juste sur les inquiétudes des femmes d’aujourd’hui à l’approche de la trentaine. Laetitia Dosch, la bonne copine, prouve une fois de plus son immense capacité à endosser des personnages incongrus, remplis d’humour et cachant une certaine sagesse. Les dialogues sont un petit bijou de l’époque, bien ciselés comme dans les œuvres dessinées de l’autrice. Ils tombent juste et les situations s’emboitent comme des matriochkas aux couleurs vives. Playlist est un de ces films parfaits pour vivre le déconfinement et reprendre sa vie en main.

 

Patrick Van Langhenhoven

 

Lien Bande annonce : 8bV7t9tU56w

 

Fiche technique

 

Titre : Playlist

Réalisation : Nine Antico

Scénario : Nine Antico, Marc Syrigas

Montage : Carole Le Page

Production déléguée : Thomas Verhaeghe, Mathieu Verhaeghe

Société de production : Atelier de Production3

Distribution française : KMBO

Distribution internationale : Playtime

Pays d’origine : France

Durée : 85 minutes

Genre : comédie

Date de sortie : 2 juin 2021

 

Distribution

 

Sara Forestier : Sophie

Lætitia Dosch : Julia

Inas Chanti : Louise

Pierre Lottin : Jean

Andranic Manet : Benjamin

Jackie Berroyer : le père de Julia

Grégoire Colin : Jean-Luc

Lescop : Grégoire Daniel

Fejria Deliba : la mère de Louise

Marc Fraize : le formateur premiers secours

Sophie Cattani : la gynécologue

Bertrand Belin : narrateur

Dorine Gomar : la fille au fou