La  Fondation a présenté le 29 février dernier le beau film réalisé en 1923

par ABEL  GANCE  :   LA  ROUE 

Scénario :

Lors d’une catastrophe ferroviaire , un mécanicien du chemin de fer

SISIF  , sauve une jeune orpheline NORMA . Il l’élève chez lui avec son fils ELIE  qui a

le même âge . Les deux jeunes gens s’entendent très bien .

Mais la beauté et le charme de NORMA (  YVI  CLOSE  ) vont faire des ravages  .

Le mécanicien est très attiré par sa fille adoptive et son comportement devient difficile .

Un ingénieur , Monsieur HERSAN est aussi sensible au charme de NORMA et veut l’épouser .

Grâce à un chantage , malgré la réticence du mécanicien  , celui-ci finit par accepter leur union  .

SISIF est désespéré et prévoit de mourir dans le train qui emmène les futurs mariés .

Le chauffeur de la locomotive parvient à éviter l’accident programmé par SISIF qui conduisait le train .

Pour oublier son chagrin , le mécanicien passe son temps à entretenir la locomotive avec soin .

Un jour , un jet de vapeur lui réduit sa vue et l’oblige à changer de métier .

On lui confie la conduite du petit chemin de fer à crémaillère du Mont Blanc .

Son fils ELIE va l’accompagner .

Un jour NORMA et son mari Monsieur HERSAN viennent passer des vacances à

Chamonix .

ELIE retrouve sa tendre amie de jeunesse et lui déclare sa flamme .

Le mari de NORMA  fou de jalousie va se battre avec ELIE dans la montagne et ils font une chute mortelle !

SISIF passe sa vieillesse en solitaire et NORMA vient le rejoindre pour veiller sur ses derniers jours  .

Cette tragédie montre les ravages que peuvent produire la séduction d’une jolie femme qui n’est pas avare de ses charmes .

(  La bande originale de ce beau film est d’ARTHUR  HONEGGER  )

 H.  LEJOSNE 

http://www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com