(  De  Rex  Ingram    1921  )

D’après le roman d’Honoré de Balzac  :  Eugénie Grandet 

           

Dans cette adaptation muette , le cousin  Charles Grandet est un playboy interprété par Rudolf Valentino épris de sa cousine Eugénie (  Alice Terry )

Ils se promettent de s’épouser avant son départ pour les colonies où il doit gérer une plantation .

Félix Grandet père d’ Eugénie , est un avare qui s’oppose au mariage . Il cache les lettres que Charles envoie à sa cousine et lui fait même croire que celle-ci  s’est mariée .

Ayant des doutes sur sa paternité , il harcèle sa femme qui en meurt de chagrin .

Le notaire lui apprend que sa fortune vient de sa femme et appartient donc à sa fille  .  Il l’enferme pour être sûr de la garder .

Eugénie n’ayant plus de nouvelles se croit abandonnée par son cousin  .

Elle finit par accepter d’épouser Monsieur Cruchot  .

Heureusement , avant la cérémonie , Charles revient fortune faite et retrouve sa fiancée .

Ce film est une très belle description de la société au XlX eme siècle . 

La projection est enrichie par un accompagnement au piano de qualité .

Mardi  7  janvier 2020  à la fondation Jérôme Seydoux Pathé  73,Avenue des Gobelins 75013  PARIS 

                                                                 H . Lejosne