Victor Hugo a été l’auteur le plus caricaturé au monde…

Cible des caricaturistes  de 1830 à 1885, Victor Hugo a fait d’objet de centaines de dessins à la Une de journaux pour la plupart républicains (Charivari, La  Lune, Le Grelot) quelques-uns monarchistes (Le Caricaturiste, Le Le XIX éme siècle s’affiche comme l’âge d’or de la caricature en France.

Triboulet).
Si nous retenons de l  » homme d’une bonhommie légendaire à la barbe Blanche, l’écrivain mais surtout l’homme politique sera très rapidement croqué sous un tout autre aspect: tête et front  disproportionnés et cheveux semblables à la crinière d’un lion d’où la « Forte Tête  » du romantisme, après la parution « De Notre Dame de Paris « .
Le second chapitre de l’exposition, censure oblige jusqu’au milieu du Second Empire, évoque Victor Hugo à travers ses œuvres écrites en exil (La légende des Siècles, Les Misérables).
Enfin, pour son retour en 1870, la presse saluera l’auteur des  » Châtiments  » publiés au grand jour mais son engagement auprès des Communards  massacrés vont lui valoir des caricatures plus véhémentes voire féroces.
Les dernières années de sa vie, l’écrivain retrouvera l’image de ce bon « père tranquille  » et la nation toute entière lui rendra un hommage mérité.
Un parcours à la fois ludique et grave grâce aux dessinateurs de talent tels que Daumier, Cham, Doré, Nadar et bien d’ autres de renom que le visiteur ne manquera pas d’apprécier.

 Léa Berroche rédactrice au magazine lumières en arts

Info pratiques: 

6 place des Vosges

75004 Paris

téléphone : 01 42 72 10 16

http://www.maisonsvictorhugo.paris.fr/