24669db8b98f23d4fb5892028016b29725f40a63Un film de :
Alain Guiraudie (L’homme du lac)
Avec :
Damien Bonnard (L’Astragale – Vendeur)
India Hair (Chic ! – Jacky au Royaume des Filles)
Raphaël Thiéry
Durée : 1h40
Distributeur : Les Films du Losange
Au cinéma le 24 août 2016

La Lozère. Depuis des décennies le grand Causse y abrite des loups. Léo, fasciné par ces animaux de légende, parcours ces étendues à leur recherche. Au cours de ses pérégrinations, il rencontre Marie, une bergère qui n’est pas l’amie de ces massacreurs de moutons. Elle n’a qu’un rêve, fuir ce pays trop isolé. Quelques mois après, de leur union naît un enfant. Léo ne veut toujours pas quitter la région. Lasse des atermoiements de son compagnon, qui s’absente des jours durant sans crier gare, en proie à un baby blues qui la ronge, elle finit par se décider à tout quitter, laissant Léo seul avec le bébé. Au début tout va bien. Léo joue au bon papa-poule. Peu à peu la situation se complique. Il trouve difficilement du travail. Insidieusement, la misère s’installe…

restervertical001

Alain Giraudie, revient après l’excellent film « l’Inconnu du lac ». Rester vertical nous évoque une sorte de vie rêvée mais parfois cauchemardesque. Ce rêve est proche du processus cinématographique ce qui incite à prendre beaucoup de liberté. Le réalisateur s’attache aussi à s’éloigner des clichés et met en avant l’instinct paternel.

« Face au loup il faut rester debout » Cette expression connue des plus anciens évoque très bien la question de la présence des loups en France. Doit-on les protéger ? Est-ce une menace pour les bergers ? A la différence du loup l’homme est vertical ce qui inspire la prudence, le respect, ou la crainte.

restervertical002

Les acteurs sont épatants et les paysages de Lozère superbes. Chacun interprétera le titre du film selon les réflexions que lui auront inspirées les allégories de ce conte contemporain.

Léa Berroche

Fleuron

 

                     

 

 

A lire également