Maison de Victor Hugo – Costumes Espagnols entre ombre et lumière

Le Palais Galliera organise cette année une « Saison Espagnole ». Celle-ci a commencé au musée Bourdelle avec « Balenciaga , l’œuvre au noir ».
Depuis le 21 juin et jusqu’au 24 septembre une magnifique présentation de costumes espagnols 6 , place des Vosges à la Maison de Victor Hugo, le plus hispanophiles de nos écrivains. Cette exposition se clôt par une rétrospective consacrée au créateur de mode Mariano Fortuny au Palais Galliera.

Le musée madrilène du costume et du patrimoine ethnologique (Museo del Traje) a prêté 40 costumes provenant des différentes provinces d’Espagne et des Baleares. La scénographie de cette exposition est enrichie par 39 photos de José Ortiz Echague qui permettent au public de mieux apprécier les qualités esthétiques et usuelles de chaque vêtement.

La collection présentée permet de mieux connaître la culture de la mode en Espagne , de la fin du XVIIIème au début du XXème siècle.

Cela révèle l’ingéniosité et la finesse d’exécution des créateurs provinciaux qui ont d’ailleurs inspiré les plus grands couturiers espagnols comme Balenciaga.

La sélection réalisée pour l’exposition a essayé de montrer les tendances générales relevées sur des pièces de provenances diverses mais aux caractéristiques communes ou la singularité de certains costumes.

On peut admirer des tenues de la vallée d’Anzo et de l’ île d’ Ibiza, la cape brune de Chiva (Zamora), les beaux costumes de fête de La Alberta ou des jeunes mariés de Lagartera. La provenance des costumes charros de Salamanque est remarquable , puisque offerts par la famille royale et ayant appartenu à Alphonse XIII et à sa tante l’ infante Isabelle.

Vous ne regretterez d’aller admirer cette exposition dans la maison de l’auteur d’Hernani et de Ruy Blas.

Informations pratiques
Horaires :
Du mardi au dimanche de 10h à 18h jusqu’au 24 septembre 2017
Fermé les jours fériés
Lieu :
Maison de Victor Hugo
6 place des Vosges – 75004 Paris
Métro: Bastille, ligne 1, 5 ou 8
Tarifs :
Tarif plein : 8 euros
Tarif réduit : 6 euros



Copyright - Lumières En Arts,  Votre magazine culturel du web - 2017